40-ème édition du WTM à Londres: La participation marocaine tient ses promesses

40-ème édition du WTM à Londres: La participation marocaine tient ses promesses

Les échos ont été plutôt “positifs” sur “l’aspect innovant” du pavillon marocain inauguré lors de la 40ème édition du WTM, et le Maroc reste “optimiste” et “conscient des opportunités à saisir” pour promouvoir le secteur du tourisme, a souligné le délégué de l’Office national marocain de tourisme (ONMT) pour le Royaume Uni et l’Irlande, Jamal Kilito.

Dans une interview accordée la MAP à l’issue de la participation marocaine au WTM, M. Kilito a souligné que le nouveau concept de pavillon inauguré par l’ONMT comprend deux aspects, à savoir l’image de marque et l’aspect fonctionnel.

S’agissant de l’aspect fonctionnel, le nouveau pavillon a aidé les exposants à travailler dans “de bonnes conditions”, alors que le volet de l’apparence consolide l’image de culture vivante du Maroc, tout en utilisant “de nouveaux moyens d’expression”, axés sur le digital, la vidéo et les outils technologiques modernes, a précisé le délégué de l’ONMT, ajoutant que “les échos ont été plutôt positifs sur cet aspect innovant du pavillon marocain”.

Par ailleurs, les co-exposants ont trouvé leur espace de travail ‘très fonctionnel’ et “ont pu tenir des réunions efficaces”, s’est-t-il réjoui, notant que c’est difficile de saisir le nombre de contrats dénichés lors de ce salon, “parce qu’il s’agit de discussions ouvertes, mais qui aboutissent après à des contrats et des ventes”. Par contre, “les co-exposants ont paru optimistes sur le développement de leurs affaires sur ce marché”, a-t-il révélé.

En effet, plusieurs opérateurs “comptent investir par la suite en moyen Marketing ce qui signifie qu’ils perçoivent réellement un marché très porteur”, a-t-il noté, précisant que les arrivées de touristes au Maroc en provenance du Royaume-Uni ont affiché une progression de 9%, ce qui signifie l’arrivée de près de 750.000 visiteurs britanniques d’ici la fin de l’année.

Par ailleurs, poursuit le responsable touristique, le “marché britannique est un peu particulier par rapport aux autres marchés”, relevant que la communauté marocaine de Grande Bretagne demeure limitée en nombre, par rapport à celle résidant en France, en Italie, en Espagne, ou en Allemagne, alors que la part des MRE dans les flux britanniques vers le Maroc est l’une des plus basses des marchés, puisqu’elle est inférieure à 29%.

“C’est pour cette raison que l’impact du marché britannique sur l’économie touristique est important puisque il réalise beaucoup plus de nuitées”, a-t-il expliqué, expliquant qu’il s’agit du quatrième marché en termes d’arrivées, mais c’est surtout du deuxième marché en termes de nuitées, après le marché français.

Le marché britannique demeure “extrêmement stratégique” pour le Maroc, malgré “la situation économique et politique qui est un peu anxiogène” à cause du Brexit, “mais pour laquelle le Maroc a su prendre les bonnes mesures au bon moment par la signature d’un accord d’Association” avec le Royaume Uni, a souligné M. Kilito.

“Nous sommes optimistes et conscients des opportunités à saisir”, a-t-il insisté, notant que le Maroc peut “avoir une inflexion sur la croissance du marché sur les prochaines années” et donc il “va y travailler en essayant d’innover”.

C’est dans ce cadre que l’ONMT organisera le 24 novembre à Londres, le “Moroccan Tourism Summit”, qui réunira des opérateurs importants britanniques au niveau décisionnel ainsi que des opérateurs du secteur de tourisme et des patrons des Fédérations de métiers, de la Confédération nationale du tourisme et des membres des Conseils régionaux du tourisme, intéressés par le marché britannique, a-t-il annoncé.

Le but de ce sommet est de discuter des moyens de faire du Maroc une destination privilégiée et d’augmenter sa part dans le marché britannique de manière “significative”, a conclut le délégué de l’ONMT à Londres, précisant que le Royaume veut “absolument dépasser la barre d’un million de touristes dans les trois ou quatre prochaines années”, ce qui sera “un taux de croissance élevé sur une durée relativement courte”.

Le World Travel Market est une plateforme de rencontres et d’échanges entre responsables et exposants sur les perspectives de coopération et de partenariat dans l’industrie du tourisme. Il offre aussi aux professionnels la possibilité de nouer des contacts, constituer des réseaux, négocier et surtout conclure des contrats ou des accords de partenariats.

Aménagée sur une superficie de 70.000 m2, la 40è édition du WTM tenue du 04 au 06 novembre a connu la participation de plus de 5.000 exposants venant de plus de 180 pays dont le Maroc.

Lors de cette édition l’ONMT a inauguré un nouveau concept de stand qui sera désormais le même dans tous les salons internationaux du Tourisme pour la saison 2019-2020.

Le nouveau pavillon Maroc a l’ambition à la fois d’améliorer l’image de la destination et d’assurer une meilleure visibilité des régions et des opérateurs marocains.

S’étendant sur 525 m2, ce pavillon apporte ainsi un souffle nouveau à la promotion touristique du pays au niveau international, en phase avec la nouvelle stratégie à la fois moderne et innovante enclenchée ces derniers mois par l’ONMT.

MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-nous

Facebook Pagelike Widget

Abonnez-vous à notre Newsletter