Actualité, Culture, Tourisme, Lifestyle

A Ifrane, tourisme et neige font bon ménage

978

Riche de ses paysages pittoresques, sa biodiversité unique et ses plans d’eau naturels, mais aussi de sa neige qui a fait désormais son retour, la ville d’Ifrane demeure l’une des destinations les plus prisées des touristes en cette période hivernale.

Communément appelée ‘’la petite Suisse marocaine’’, la ville attire de plus en plus de visiteurs qui viennent apprécier sa quiétude et sa sérénité, contempler sa verdure, goûter aux joies de la neige et profiter d’une ambiance qui allie tourisme et divertissement.

Située au cœur des montagnes du Moyen Atlas à quelque 1.650m d’altitude, la capitale écologique du Royaume et ”la 2ème ville la plus propre du monde”, selon un récent classement, regorge de paysages splendides, de cours d’eau et de lacs, ainsi que de forêts séculaires, un havre très apprécié par les amateurs de la nature en quête de calme, de verdure, d’observation d’oiseaux et de randonnées.

En cette période de l’année, la capitale du cèdre a de nouveau le vent en poupe. Et pour cause: Les très fortes chutes de neige de ces dernières semaines, qui exercent une attractivité inégalée aussi bien sur les nationaux que les étrangers.

Et pour appâter les visiteurs et les inciter à allonger leur séjour, les propositions touristiques fusent et diffèrent d’une unité à l’autre, pour satisfaire tous les goûts et tous les âges.

Dans une déclaration à la MAP, la déléguée provinciale du tourisme à Ifrane, Meryem Oudaani, a souligné que cette ville se distingue par son architecture, son climat et ses atouts naturels et touristiques qui la confortent en destination de choix pour les visiteurs, notant que la ville, reconnue pour son calme et sa propreté exemplaire, regorge de plus de 60 sites touristiques, dont 40 sont naturels, tels les stations de Ski et ras Ma, outre des sites archéologiques et les divers lacs et sources.

Le nombre des établissements hôteliers classés à fin décembre 2019 à Ifrane s’élève à 62 avec une capacité litière de plus de 3.000 lits, a-t-elle indiqué, précisant que ces établissements se répartissent entre les hôtels (13 unités), les résidences hôtelières (4), les maisons d’hôte (2), les auberges (9), les gites (19), les pensions (7) et les campings (2), outre les unités d’accueil relatives au tourisme social et associatif, à savoir les centres d’estivage relavant des associations des œuvres sociales des secteurs privé et public.

Ifrane est le château d’eau du Maroc, un réservoir de biodiversité et un haut lieu de concentration sportive, a-t-elle ajouté, faisant savoir que le secteur touristique a connu la semaine écoulée une ”relance remarquable” à la faveur des dernières chutes de neige.

La ville a enregistré le week-end dernier une grande affluence de touristes venus profiter de la nature, de la neige et pratiquer des activités sportives, tout particulièrement le ski aux stations de Michlifen et Habri, a fait savoir la déléguée du tourisme, relevant que les hôtels relevant de la province d’Ifrane, toutes catégories confondues, ont affiché complet et le taux d’occupation a atteint 80pc au niveau de certains établissements d’hébergement touristique classés, notamment les nuitées du vendredi et samedi derniers. Elle a ajouté que la ville a connu le week-end dernier la circulation d’environ 80.000 véhicules.

L’afflux des touristes devrait, selon elle, se poursuivre dans les prochains jours. Une aubaine pour l’économie de la province.

MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.