Exposition itinérante franco-marocaine: Hanan Bourokba et Aurelien Bouyssou dans les villes de la région Fès-Meknès

Exposition itinérante franco-marocaine: Hanan Bourokba et Aurelien Bouyssou dans les villes de la région Fès-Meknès

L’artiste peintre Hanan Bourokba et le photographe argentique français Aurelien Bouyssou, originaires de Bordeaux, organisent une exposition franco-marocaine itinérante qui voyagera à travers les différentes villes de la Région Fès Meknès, dont le départ a été donné le 02 novembre dernier, date du vernissage de cette expo binationale au Palais Municipal de la ville de Méknès avec le soutien de l’Association Femmes et Enfants Ruraux que préside Wafae El Kabbaj, et la présence d’un grand public de fans des arts plastiques.

Cette exposition itinérante sera montée, après Meknès, la capitale Ismaélienne, dans les villes d’Ifrane, Azrou et Sefrou entre autres.

Originaire de Meknès, l’artiste Hanan Bourokba expose à cette occasion de nombreux tableaux relatant son école de  « l’impressionnisme figuratif » dépeignant la beauté des paysages naturels marocains et des médinas avec leurs fontaines, la coquette ville bleue de Chefchaouen, les arts de l’artisanat, la nature morte, les chevauchées de la fantasia et autres thèmes et motifs aux couleurs chatoyantes.

Dans sa déclaration, l’autodidacte artiste Hanan Bourokba, qui a peint un beau portrait du souverain Mohammed VI et exposé à Fès avec son ancienne médina, ses tanneries et son artisanat, a affirmé qu’elle « a fait  ses premiers essais de dessin et de peinture à l’âge de 6 ans au crayon pour développer ensuite sa technique en maniant le pinceau avec un penchant pour les couleurs vives et attrayantes ».

Pour sa part, le photographe argentique Aurelien Bouyssou, qui a hérité d’un ancien appareil photo de son père, utilise comme les photographes argentistes, la technique qui consiste « à obtenir une photographie au moyen d’un processus photochimique comprenant l’exposition d’une pellicule sensible à la lumière puis son développement et éventuellement son tirage ». Ses œuvres montrent plusieurs paysages et monuments historiques du Maroc dont des mosquées en noir et blanc.

                                                                              M. D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-nous

Facebook Pagelike Widget

Abonnez-vous à notre Newsletter