La Côte d’Ivoire veut se positionner comme le plus grand parc à salle de cinéma d’Afrique francophone

La Côte d’Ivoire veut se positionner comme le plus grand parc à salle de cinéma d’Afrique francophone

Le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, assure que la Côte d’Ivoire devrait avoir, en 2020, le plus grand parc à salle de cinéma d’Afrique francophone, avec 14 salles de cinéma et une projection de chiffre d’affaires annuel de 12 milliards de FCFA.

Le vice-président qui s’exprimait jeudi à Grand-Bassam, à l’ouverture des Rencontres cinématographiques du phare (RECIPH), a insisté sur la volonté du Gouvernement à jouer sa partition dans la perspective de voir la Côte d’Ivoire se hisser au rang des premières nations dans l’industrie du cinéma.

« (…) Le Gouvernement a initié une politique volontariste de soutien au développement de l’industrie cinématographique. La Côte d’Ivoire est aujourd’hui repositionnée au 5ème rang des pays leaders en matière de cinéma en Afrique. Le cinéma ivoirien est de plus en plus présent et visible dans les festivals à travers le monde où les productions nationales glanent des prix », a-t-il rappelé.

En 2017, les entrées dans les trois salles de cinéma disponibles en Côte d’Ivoire ont généré un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de francs FCFA.

Cette première édition des RECIPH est organisée par la mairie de Grand-Bassam en partenariat avec la mairie de Cannes, en France. Durant trois jours, ces rencontres ont été meublées par des projections de films, des prestations de danses, des représentations théâtrales, ainsi que d’un volet scientifique pour réfléchir sur l’implication des collectivités territoriales dans le développement des industries culturelles locales.

AIP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-nous

Facebook Pagelike Widget

Abonnez-vous à notre Newsletter