Le club Anergui Dream Team organise le 5ème Trail international de l'Atlas central

Maroc: Le club Anergui Dream Team organise le 5ème Trail international de l’Atlas Central

Le Club “ANERGUI DREAM TEAM”, en partenariat avec le conseil Régional de Béni Mellal/Khénifra, le conseil provincial d’Azilal, le conseil de la collectivité territoriale d’Anergui et le Géo parc M’Goun, organise la 5ème édition du « Trail International de  l’Atlas Central » du 4 au 6 Octobre 2019 à Anergui dans la région d’Azilal.

Pour cette nouvelle édition, les participants seront appelés à parcourir une distance de 35 Km à travers les pistes et les sentiers battus des montagnes de la belle région d’Anergui et sa vallée d’Assif Melloul qui offrent aux visiteurs la possibilité de flâner sans inquiétude à la découverte des différents villages traditionnels, profiter de la fraîcheur de la rivière aux heures les plus chaudes pour une agréable baignade et surtout, découvrir de nombreuses balades et excursions à pied ou à dos de mulet possibles au départ de la vallée pour aller à la découverte des gorges de l’Assif Melloul, des sommets, plateaux voisins et des villages aux alentours.

Au programme de cet évènement sportif, une randonnée pédestre de 20 km à la découverte de la vallée d’Anergui située à 1500 mètres d’altitude au cœur des hautes montagnes du Haut Atlas Central.

Située à 320kms de Marrakech, elle est traversée par l’Assif Melloul et ses gorges impressionnantes qui séparent le Haut du Moyen Atlas.

Isolée au cœur des hautes montagnes de l’Atlas Marocain, la vallée d’Anergui a conservé ses traditions nomades et grâce à une eau abondante, les tribus berbères Aït Sukhmane et Ait Abdi se sont sédentarisées dans la région, tout en menant une vie semi-nomade avec leurs troupeaux sur les plateaux d’altitude du Kousser.

Cette attirante vallée abrite les villages-citadelles parmi les plus beaux de l’Atlas. Leur architecture, typique, est d’une beauté rude et simple, notamment les ighremen, silos citadelles en pisé et briques crues où l’on entrepose les récoltes et biens précieux pendant les transhumances. Autour des ighremen s’agglutinent les demeures villageoises –tadrouine- maisons cubiques d’un seul niveau, où le soleil se faufile à travers les entrelacs en fer forgé

                                                                              M. D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-nous

Facebook Pagelike Widget

Abonnez-vous à notre Newsletter