Actualité, Culture, Tourisme, Lifestyle

Tourisme: une reprise aux multiples enjeux, cap sur l’offre interne

996

Après plusieurs semaines passées en confinement, quoi de plus beau que de partir en voyage, s’immerger de nouveau dans la nature, renouer avec le charme des côtes marocaines et replonger dans la splendeur et la richesse de notre patrimoine architectural et culturel.

En effet, avec la décision du Maroc de reprendre, à partir de jeudi prochain, l’activité de l’hébergement touristique et des vols domestiques dans le Royaume, et à la veille du passage à la 2ème phase de l’allègement du confinement, le tourisme, secteur clé de l’économie nationale et grand pourvoyeur d’emplois, ne semblerait pas rater cette saison estivale, et pourra dès lors, reprendre quelques couleurs.

Il est temps pour ce secteur stratégique de se relever de la crise sanitaire de Covid-19, qui lui a coûté une baisse de 54% des arrivées et de 51% du nombre de nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement classés à fin mai 2020, outre une perte estimée à près de 8,3 milliards de dirhams en termes de recettes durant les trois mois de mars à mai 2020, à en croire les derniers chiffres de la Direction des études et des prévisions financières (ministère de l’Economie).

Pour ce faire, le Maroc mise, en premier lieu, sur le tourisme interne en y consacrant un plan de relance concerté, dynamique et novateur qui tienne compte des spécificités de la conjoncture. Selon toute vraisemblance, l’enjeu sanitaire, à travers un respect rigoureux des mesures de prévention sanitaire, serait de mise.

L’autre défi sera de mettre en relief l’offre touristique intrinsèque à chaque région à travers des campagnes adéquates de marketing, où l’innovation et l’anticipation de la demande demeurent des outils clés pour la promotion du produit touristique national.

Dans une interview accordée à la MAP, Hassan Aboutayeb, expert en tourisme et développement durable, relève, à cet égard, que le numérique est un outil à même de garantir une promotion efficace du potentiel touristique du Royaume, soulignant la nécessité d’innover et de réinventer l’offre touristique en fonction des nouvelles attentes des Marocains.

L’enjeu donc est d’offrir à la clientèle marocaine des produits qui répondent à ses attentes. M. Aboutayeb estime que la création de plateformes collaboratives de voyage peut permettre aux Marocains de devenir des “ambassadeurs de leur territoire” en diffusant des expériences “instagramables”, citant l’exemple de la plateforme “All Souss Massa” dans la région d’Agadir.

En lien avec la pandémie de Covid-19, l’expert en tourisme durable fait remarquer qu’”un fort besoin de ressourcement se fait sentir” chez les Marocains, particulièrement durant cette période de post-confinement. Pour lui, il est donc nécessaire d’orienter l’offre vers le bien-être, pas uniquement le bien-être des SPAs mais, le bien-être en général : développement personnel, tourisme spirituel, retraite de méditation…

Il recommande également d’innover en termes de produits et d’anticiper les tendances, notant à cet égard que les Marocains sont, de nature, enclins à un retour aux sources et aux traditions. Des produits peuvent être lancés au niveau gastronomie car chaque région du Maroc plus particulièrement le milieu rural peut offrir des plats variés, et différents produits de terroir”, suggère-t-il.

Sauf qu’une autre question s’impose: comment adapter l’offre touristique locale au pouvoir d’achat de la clientèle marocaine? Notre interlocuteur, étant convaincu que “le voyage doit être un droit pour tous les citoyens”, recommande de soutenir les ménages marocains pour partir en voyage, à travers par exemple, la mise à disposition de chèques de voyages ou la programmation de vacances échelonnées.

Allier plaisir de voyage et sécurité sanitaire est du moins la nouvelle équation à laquelle les professionnels du tourisme devront répondre durant cette saison estivale. Offrir des packages touristiques adaptés et attractifs et veiller tous ensemble au respect des mesures sanitaires en vigueur seraient la voie à suivre pour relever le défi. Restons vigilants !

MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.