Africa Lifestyles
Actualité, Culture, Tourisme, Lifestyle

Une création originale en clôture du festival de la culture soufie de Fès

2
La création artistique “le langage secret des fleurs et des parfums” a illuminé samedi soir le ciel de Fès, en clôture de la 12ème édition du Festival de la culture soufie.

La 12ème édition du festival de la culture soufie de Fès a pris fin samedi soir. Une création originale a été présentée à cette occasion. Interprétée par un ensemble hétéroclite et interculturel d’artistes d’ici et d’ailleurs, cette création originale était un voyage musical initiatique à travers l’Andalousie, la Turquie et l’Iran mettant à l’honneur le parfum comme guide mais aussi la nature avec ses couleurs, ses fleurs et ses senteurs.

Réalisée sous la direction artistique de l’historienne Carole Latifa Ameer, la création à la fois historique, culturelle et spirituelle, a fait la part belle à la nature qui a toujours inspiré les grands soufis qui l’ont célébrée dans leurs poésies.

Agrémentée de trois répertoires musicaux, à savoir celui du Maroc, de la Perse et de la Turquie, la création artistique a retracé le voyage des parfums, en tant que raffinement d’une civilisation et quête de beauté, mais aussi des grands soufis tels Ibn Arabî, Attar et Djalāl al-Dīn Rūmī .

Dirigée par l’artiste Mostafa Amri, la troupe artistique, composée entre autres, de la star montante de la chanson marocaine, Fatima Zohra Qortobi et des artistes turque et perse, respectivement Ferhat Oguz Korc et Farzaneh Joorabchi, a interprété avec maestria et magnificence des textes mystiques intelligemment sélectionnés et brillamment chantés.

Devant un public totalement conquis, composé notamment de personnalités de divers horizons, Fatima Zohra Qortobi à la voix suave et mélodieuse a gratifié l’assistance avec des chants sublimes et authentiques puisés dans des poèmes de Rabia Al Adawiyya, Mansur Al Hallaj , Abou Firas Al Hamdani ou encore Ibn Al Fârid.

Plus de trente artistes et derviches tourneurs ont été présents le temps de cette soirée au somptueux au parc Jnane Sbile pour chanter des morceaux puisés dans le riche patrimoine poétique soufi, promouvoir le vivre ensemble et ‘’répondre à une quête de sens : découvrir comment le monde est UN dans la diversité’’.

Organisé par l’association du Festival de Fès de la culture soufie sous la thématique ‘’la culture soufie, un humanisme spirituel pour notre temps’’, cet événement a fait la part belle au patrimoine immatériel soufi en revivifiant les grands textes des maîtres soufis.

Cette 12ème édition a porté sur une panoplie d’activités culturelles et artistiques, ainsi que des tables rondes, dont ‘’la culture soufie comme art de vivre’’, ‘’faire revivre l’esprit de Fès par la culture soufie’’, ‘’enjeux sociétaux et spirituels face au transhumanisme’’ et ‘’religions et droits humains’’, outre des chants des confréries soufies et des expositions artistiques.

MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.